30 oct. 2011

Osso Bucco Marengo !!




J'avais un peu de mal à me décider quand à savoir si j'allais cuisiner un veau marengo ou un osso bucco. J'ai résolu mon problème en mixant les deux recettes. Nous avons donc là des tranches de jarret de veau cuitent lentement en cocotte avec une garniture aromatique (échalotes, carottes et céleri en brunoise), des olives kalamata, du thym et du laurier frais, des champignons de Paris,des tomates concassées et de la pâte de tomates, du vin blanc et du fond de veau. Agrémenté d'une gremolata (persil haché et zeste de citron) pour la touche osso bucco et servi avec du riz. 


Pour 4 tranche d'osso bucco : 


1 noix de beurre pour faire dorer la viande
1 petite branche de céleri
1 grosse carotte
2 grosse échalotes
2 branches de thym frais
1 feuille de laurier
250 de champignon de paris frais
20 olives Kalamata
1 petit boîte de tomate concassées
1 boîte de pâte de tomate
1 verre de vin blanc
1 verre de fond de veau ( à remplacer par un bouillon cube si vous n'avez pas de fond)


Pour la gremolata :


le zeste d'un demi citron 
un petit bouquet de persil plat


Couper les carottes, céleri et échalotes en brunoise et le mettre dans une cocotte en fonte, ajouter les champignons, les olives, le thym et le laurier.
Saler et poivrer le veau et faire bien dorer les tranches de jarret sur les 2 faces puis les mettre dans la cocotte en fonte.
déglacer la poêle avec le vin blanc, ajouter le fond de veau, les tomates concassées et la pâte de tomate.
Laisser frémir.
Verser ce liquide dans la cocotte et mettre sur feu très doux pendant au moins 3 heures.
Juste avant de servir, préparer la gremolata.
Hacher le persil et le mélanger au zeste de citron. Parsemer votre "ragoût" avec cette préparation. Cela apporte une petite note de fraîcheur pas désagréable du tout !
Bon appétit !