10 juil. 2010

Moules/frites


Le fait que je sois née à 20 km de la frontière belge doit être la raison de mon amour des moules/frites. Jamais une moule ne sera mangée sous mon toit sans son acolyte la frite :-)
Pour ma part j'aime les moules "classiques", pas de curry ou autre sauce épicée.
Ingrédients pour 2 personnes :
2 kilos de moules
1 bouquet de persil
5 échalotes
1 verre de vin blanc sec
de la crème liquide 35%
Poivre du moulin

Faire revenir (dans du beurre) les échalotes ciselées dans une GRANDE cocotte. Ajouter le vin blanc, laisser réduire 2 minutes. Mettre les moules (nettoyées) dans la cocotte, ajouter la crème, le persil et le poivre. Mélanger et laisser cuire jusqu'à ouverture des moules ou plus longtemps si vous les aimez plus fermes. Servir dès la sortie du feu.

8 juil. 2010

Paella au poisson et fruits de mer





Il y a autant de recettes de paella que de familles espagnoles, soit un choix infini de recettes sur le Net.
Pour cette fois-ci la mienne sera à base de poissons et fruits de mer, pas de viande pour cette fois même si j'adore la paella au poulet.
J'ai fait revenir des oignons et des poivrons avec une gousse d'ail dans une bonne dose d'huile d'olive. J'ai ajouté le riz et les épices, laissé dorer une ou deux minutes. J'ai ajouté le chorizo fort coupé en rondelles, les petits pois puis le bouillon de poulet. Suffisamment pour couvrir le riz. J'ai ajouté des grosses crevettes, des pétoncles, de la lotte, du flétan et des encornets. Laisser cuire jusqu'à ce que le riz soit tendre.

6 juil. 2010

Panzanella


La panzanella, une salade paysanne d’origine toscane à base de pain rassis. À l’origine, il s’agissait de ne pas gâcher le pain mais d’en faire un plat complet et rafraîchissant par les grandes chaleurs, en l’agrémentant d’ingrédients peu coûteux et disponibles en abondance : tomates, olive, concombre, huile d’olive...

Recette et photo de Caroline de Culino-Test

Ingredients :

• 4 ou 5 tomates bien lavées
• 1/2 baguette de pain rassis
• 1/2 concombre (très facultatif, car tout le monde n'aime pas !)
• 1 boule de 125 g de mozzarella (ou même 2 boules et vous ajoutez des anchois pour relever, c'est vraiment chouette comme mariage)
• 1 gousse d'ail pour frotter le pain
• quelques olives kalamata
• quelques feuilles de basilic
• 3 bonnes cuillerées à soupe d'huile d'olive, 1 cuillerée à soupe de vinaigre de vin, du sel, du poivre
• 1 ou 2 cuillerées à soupe d'eau pour allonger l'assaisonnement (à adapter en fonction de ce que le pain a besoin de boire).

Préparation :

Pour ma part, je ne fais pas tremper le pain dans l'eau pour le ramollir avant de le presser comme indiqué dans plusieurs recettes. Je ne le fais pas griller non plus !
Je le coupe juste en deux dans la longueur, et je le frotte à l'ail du côté de la mie.
Ensuite, je coupe ce pain aillé en morceaux, je dépose ces morceaux dans le saladier, puis je verse les tomates par-dessus, pour créer l'affinité attendue entre le sec et l'humide.
Pour aider au mariage, j'ajoute juste un peu d'eau, et l'ensemble suffit pour réhydrater les morceaux de pain en leur donnant un goût somptueux.
Il faut simplement attendre 2 heures (quoique 30 minutes suffisent souvent) que le pain s'imprègne à coeur de ces liquides, et vérifier la tendreté des morceaux de pain en les goûtant, avant d'ajouter les ultimes ingrédients.

NB. Pour les tomates, attention, ne les épépinez surtout pas ! Et veillez bien à récupérer tout le jus pour le mettre dans le saladier, sinon c'est un véritable crime de lèse-panzanella.

D'abord, parce qu'en enlevant les pépins et le jus, vous vous priveriez de plein d'atouts-santé de la tomate (cela, des études l'ont démontré : la pulpe de la tomate est loin d'être le seul intérêt de la tomate ! Les pépins, le jus et la peau jouent aussi un rôle très important : bref, l'atout santé de la tomate est véritablement le fruit d'une synergie de tous ses éléments constitutifs), et puis parce que le jus et les pépins humecteront le pain à souhait ; ces deux composantes sont extrêmement parfumées et apportent du corps à la vinaigrette.
Ensuite, au bout des deux heures de repos, j'ajoute le concombre frais émincé.
Puis j'assaisonne le tout avec une petite tasse de vinaigrette, et enfin je termine avec le basilic. Je mélange une dernière fois, puis je dispose sur le dessus les tranches de mozzarella toutes fraîches.
Un dernier trait d'huile d'olive pour finir, et un petit peu de sel et de poivre si vous voulez. Quelques pluches de basilic sur le dessus, les olives kalamata, et c'est prêt à servir.

Kebabs d'agneau et d'aubergine



Recette de Steven Raichlen
Je n'ai pas pu suivre à la lettre cette recette car je n'avais pas exactement tout ce qu'il me fallait mais le résultat était malgrè tout fort beau et bon. La première photo est celle de Steven Raichlen, la 2ème est la mienne et on voit bien l'importance de trouver des aubergines longues et fines(on les trouve facilement dans les épiceries asiatique). Si vous avez les brochettes plates, c'est encore mieux, ça évite que les légumes et boulettes de viande ne tournent sur la brochette quand vous la retournez.

Ingrédients
480 g d'agneau haché
60 ml d'oignon rouge émincé
1 gousse d'ail, émincée
45 ml de persil plat frais ciselé
5 ml de sel, ou plus au goût
3 ml de cumin moulu
3 ml de poivre noir fraîchement moulu, ou plus au goût
8 aubergines orientales ou autres, longues et minces, de 15 à 18 cm (6 x 7 po) de longueur et de 4 cm (1 ½ po) de largeur
Pain lavash ou pita
Riz Pilaf, pour le service
Pignons, pour le service

Mélanger l'agneau, l'oignon, l'ail, le persil, le sel, le cumin et le poivre. Pétrir la viande de 3 à 4 min. Pour vérifier l'assaisonnement, cuire 5 ml (1 c. à thé) de la préparation dans une poêle antiadhésive, goûter et ajouter du sel ou du poivre au besoin ; le goût doit être très relevé.

Couper et jeter les extrémités des aubergines. Couper chaque aubergine sur la largeur, en tranches de 4 cm (1 1/2 po). Sur chaque brochette, enfiler 4 morceaux d'aubergine en espaçant les morceaux de 4 cm (1 1/2 po).

Tapisser une plaque à pâtisserie de pellicule de plastique. Diviser la viande en petites portions d'égale grosseur. Humecter les mains à l'eau froide et mouler chaque portion autour d'une brochette entre les tranches d'aubergine. Déposer les kebabs sur la plaque*.

*Si on ne cuit pas les kebabs immédiatement, les couvrir de pellicule plastique et réfrigérer.

Préparer le gril à cuisson directe et préchauffer à température élevée. On peut aussi opter pour la méthode sans grille.

Quand le gril est prêt, disposer les kebabs selon la méthode de cuisson sans grille ou brosser et huiler généreusement la grille et y disposer les kebabs. Cuire les kebabs de 10 à 15 min, en les retournant à l'occasion, jusqu'à ce qu'ils soient dorés et bien cuits à l'intérieur.

2 juil. 2010

Pain olive, chèvre, basilic et pignon


La recette de base reste la même que pour mes pain précédent, seule la garniture change.
Donc pour la garniture cette fois-ci ce sera olives noires, fromage de chèvre en dès, feuilles de basilic fraîches et pignons de pin.

1 juil. 2010

Clafoutis aux cerises


Ingrédients
750g de cerises bien mûres dénoyautées
100g de farine
90g de sucre en poudre
1 sachet de sucre vanillé
3 oeufs
20 cl de lait
1 pincée de sel

Préchauffez votre four à 200° (thermostat 7).
Dénoyautez les cerises.
Battez les oeufs en omelette avec le sel.
Ajoutez le sucre.
Ajoutez la farine.
Ajoutez peu à peu le lait.
Beurrez votre plat.
Versez-y les cerises puis la pâte.
Faites cuire 45mn

Veau Marengo


Plutôt une recette hivernale mais vu la température d'hier, un bon ragoût s'imposait !
Préparation : 10 min
Cuisson : 1 h 45

Ingrédients (pour 6 personnes) :
- 1,2 kg de viande de veau
- 75 g de beurre
- 4 échalotes ou 1 bel oignon jaune
- 1 cuillère à soupe bombée de farine
- 100 g de concentré de tomate
- 30 cl de vin blanc sec
- 1 grosse boîte de tomates pelées et concassées
- 2 gousses d'ail
- des champignons en conserve ou frais, quantité à votre goût, moi j'en met un max :-)
- 1 bouquet garni
- sel et poivre

Préparation :

Découper la viande en cubes et fariner les cubes.

Détailler les échalotes et l'ail en fins morceaux.

Laver et couper en 2 les champignons s'ils sont frais ou égoutter les champignons en conserve.

Dans une cocotte à fond épais, faire dorer la viande.

Sortir la viande de la cocotte et faire revenir l'ail et les échalotes (ou l'oignon) avec le bouquet garni. Lorsque ces derniers sont translucides, remettre la viande dans la cocotte.

Ajouter le vin blanc, laisser réduire à feu vif 2 minutes l'eau, ajouter ensuite les tomates pelées avec leur jus, la pâte de tomate et les champignons.

Laisser mijoter 1h30 à couvert sur feu doux.

Servir avec du riz ou des pommes de terre vapeurs